S'identifier - Contact

Le catholicisme religion d’Etat ?

Par afs • Politique et société • Vendredi 02/02/2018 • Version imprimable

Valeurs actuelles[1] publie un entretien de Michel Houellebecq pour le magazine allemand Der Spiegel. L’auteur de Soumission, roman qui évoquait l’islamisation de la France, a livré là encore dans cet entretien des propos peu conformes au prêt-à-penser imposé par les médias.

Au fond, l’intégration des musulmans ne pourrait fonctionner que si le catholicisme redevenait religion d’État. Occuper la deuxième place, en tant que minorité respectée, dans un État catholique, les musulmans l’accepteraient bien plus facilement que la situation actuelle.

Ils n’arrivent pas à se faire à l’État laïc, porteur d’une liberté de religion qu’ils ne comprennent pas. Le prophète Mahomet ne pouvait pas imaginer l’existence d’un athée.

 

La laïcisation de la vie sociale est tellement contre nature que même les plus barbares des civilisations se sont bien gardées d’écarter leurs dieux de la vie sociale, au risque de mélanger pouvoir spirituel et temporel, ce que n’a pas fait le catholicisme ! 



[1] Valeurs Actuelles, semaine du 20-25 novembre 2017


Recherche


Archive : tous les articles

DOCTRINE SOCIALE DE L'ÉGLISE


PHILOSOPHIE


Toutes les rubriques