S'identifier - Contact

Familles nombreuses

Par afs • Famille • Vendredi 02/02/2018 • Version imprimable

 Dans un communiqué de presse du 26 septembre 2017, l’UNAF[1] fait part des résultats d’une enquête portant sur les familles nombreuses[2]. Il est plaisant de voir reconnu que c’est « un espace particulièrement propice au partage, à la responsabilisation, à l’entraide … Un espace où l’on apprend à être plutôt qu’à avoir ». Constat que ne nieront pas bien de nos correspondants !

 

Près de 40 % de la population – laquelle ? – aspirerait à « avoir trois enfants ou plus », ce chiffre étant le seuil de la famille nombreuse. Mais, pour toutes, c’est « compliqué à tous les niveaux ».

Et l’UNAF de préciser : « La politique familiale est construite pour aider les familles nombreuses qui subissent une chute de niveau de vie importante due à la charge d’enfants niveau de vie (qui) reste, malgré tout très inférieur à celui des autres familles avec enfants ».

 

Et de souligner l’impact désastreux qu’ont sur elles les mesures récentes. Nous renvoyons nos lecteurs au Livre blanc pour une nouvelle politique familiale[3].

 



[1] UNAF = Union Nationale des Associations Familiales

[2] L’INSEE précise qu’une famille sur six est "recomposée", la proportion étant la même pour la famille "monoparentale".

[3] Publié par l’association Famille et Liberté et Association Française des Familles Nombreuses. Recension dans le n° 253 de l’AFS.


Recherche


Archive : tous les articles

DOCTRINE SOCIALE DE L'ÉGLISE


PHILOSOPHIE


Toutes les rubriques