S'identifier - Contact

Apprentissage de la lecture

Dangers que courent nos enfants

Par afs • Education et pédagogie • Vendredi 02/02/2018 • Version imprimable

« Érosion des performances » : voilà l’expression qu’utilisent les technocrates de la pédagogie, obligés de s’incliner devant les données chiffrées de la dernière enquête PIRLS[1], pour en qualifier  les résultats. Menée tous les 5 ans au niveau mondial, l’étude juge de la  « compétence en lecture » d’enfants de 9-10 ans, de niveau Cours Moyen, qui sortiront donc du primaire un an après. À partir d’un texte de huit lignes, ils sont appelés à extraire des informations, analyser, interpréter, répondre à des questions… pour apprécier leur  « aptitude à comprendre et à utiliser les formes du langage écrit que requiert la société ». L’étude parue fin 2016 est la 5e de ce genre.

 

La France est normalement classée… dans le peloton de queue des 50 pays ayant participé au PIRLS en 2016, en 34e  position. Si on se limite aux pays européens, le classement est plus catastrophique encore : sur 24 pays, la France est en 22e position, juste avant le Belgique francophone et Malte ! Il est intéressant de comparer la place de la France en 2016 à celle qu’elle avait en  2011.

En 2011, la France est 19e sur 23. Dans le classement, il y a un pays de plus car la Belgique flamande a été rajoutée. Les tentatives de réformes pour corriger cette situation ne l’empêchent pas de perdre 3 places, 5 ans plus tard.

 

Idiotie génétique des Français ? Virus foudroyant ? Signe avant-coureur d’une évolution régressive ? Allez donc savoir ! Mais il est certain que ces informations vont encourager les "pédagomanes" à mettre en œuvre "concepts novateurs" et "méthodes innovantes" pour corriger le tir. D’ailleurs, ils ont déjà commencé en lançant l’écriture, dite « inclusive »,  dernière salve pour faire des enfants de parfaits crétins, avec la garantie du gouvernement de la république.

 

Savoir lire sera bientôt réservé à quelques privilégiés, dont notamment les familles associées aux activités de l’AFS, lesquelles assurent ainsi la pérennité de notre modeste revue. Qu’elles en soient remerciées. Et surtout qu’elles la fassent connaître… et lire à leurs grands adolescents.                                            

  YT

 



[1] PIRLS  = Program in International Literacy Reading Study (Programme International en Recherche de lecture Scolaire ; enquête visant à mesurer les performances en lecture des élèves à la fin de leur 4e année de scolarité obligatoire.

Publications AFS sur la subversion dans le domaine de l'éducation

- La méthode globale, outil pour détruire la famille. A. Frament.16 p. 2 €.

- Mais où sont passés les garçons ? C. de Gatellier. 24 p. 3 €

- Main basse sur l’âme de nos enfants - Y. Le Coz. AFS. 16 p. 2 €)

- Le gender : aberration anti-scientifique. A. Frament. 20 p. 2 €.

- La subversion pédagogique - Collectif AFS. 28 p. 3 €.

- Dangers graves que courent nos enfants à l’école. 20 p. 2 €

- L’enseignement du français aujourd’hui. Mère Marie-Albert. 3 € 1,5 

- L’enseignement de l’histoire aujourd’hui. Mère Marie-Albert. 20 p. 5 € 2,5 €

- L’éducation en question, à propos du SIDA.  F. Desjars. 31 p. 3,5 € 2 €

- Education sexuelle. Qu’en penser ? 40 p. 4€ 2 €

 


Recherche


Archive : tous les articles

DOCTRINE SOCIALE DE L'ÉGLISE


PHILOSOPHIE


Toutes les rubriques