S'identifier - Contact

Une résidence dans le Morbihan

Pour faire le point ou recevoir des amis

Mots-clés :

 Si la retrite silencieuse à la campagne vous tente car elle vous permettrait de réfléchir à un projet d'action ou d'accueillir des amis, la proposition si dessous peut vous intéresser.
Il s'agit d'une ferme longère aménagée en lieu de vie rustique mais confortableentourée de prairies , de bois et de terres cultivables. Elle comporte un rez de chaussée avec une grande salle de séjour, bureau, bibliothèque meublés, sanitaires. A l'étage 4 chambres avec les sanitaires 'salle de bains et toilettes) pour une surface de 240 m². Deux entrées indépendantes, portail coulissant et parking.
dans les dépendances un auvent pour stocker le bois, fournil et fur à pain ancien, un oratoire , Internet .

La longère est située sur une butte en limite de la commune de Béganne (avec son port de palisance de Foleus dans le sud du Morbihanprès de Redonau centre d'un triangle ferroviaire et routier reliant Nantes Rennes et Vannesà proximité de la Vilaine et de l'Océan.

Vous pouvez vous intéresser soit à une location soit en attendant un éventuel achat ultéruerde l'ensemble de la proriété

Pour tout renseignement supplémentaires  contacter
                                    M. Jacques Borel lieu dit le Grée du Rosaire     56350 BEGANNE,
                                    tél fixs 02 99 71 83 38                              portable : 06 28 93 18 28
Par afs • Famille • Mardi 18/11/2014 • Version imprimable

FAMILLE, PUDEUR et CHARITÉ

Bons conseils

DE L'IMPORTANCE
DE LA TENUE VESTIMENTAIRE


Anecdotes &
propos relevés dans le Précieux recueil de spiritualité

° Esprite de Jésus, afin d’obéir à sa mère, s’était parée comme les filles de son âge, avec peu de   modestie. Entrant à l’église, elle entendit une voix qui lui criait :
- « Où vas-tu ? Tu oses paraître devant ton Dieu dans cet état ? Sors à l’instant ! » p.91

° Saint Jérôme :
  « Les femmes, par la licence de leur toilette, ont répudié l’ornement de Jésus-Christ : la pudeur. Elles ont adopté à sa place celui de l’antéchrist : l’impudeur. » p.91

° Vénérable Virginie Bruni :
  « La gaze transparente n’a rien à voir avec la modestie. Il est préférable de souffrir quelques heures de la chaleur de la saison que de brûler des années dans les flammes du Purgatoire, ou pour toujours dans le feu de l’enfer. » p.91

° Bienheureuse Yvette :
  « Au commencement de la Messe, je vis un spectacle terrifiant : une jeune femme entrait à l’église ; elle était vêtue avec peu de décence. Autour d’elle se tenaient plusieurs démons dansant et trépignant de joie. » p.92

° R.P Quadrupani :
  Aucun usage admis, aucune mode ne peuvent changer la nature des choses et rendre convenable ce qui est indécent et par conséquent essentiellement coupable. Le péché des autres n’excuse pas le vôtre, et si c’est la coutume de pécher, ce sera aussi la coutume de se damner. Vous avez le choix : le Ciel ou l’enfer. » p.92

° Bossuet :
  « Nous parlons contre le luxe, nous élevons la voix contre les immodesties, irrévérences scandaleuses, surtout en ce Saint-Lieu…et on nous les amène devant les yeux ! » p.92

  « Méprisez, Mesdames, ces modes insensées et déshonnêtes…Que le vêtement cache fidèlement ce qu’il ne doit pas laisser paraître, et que le visage , qui seul doit être découvert parce que c’est là que reluit l’image de Dieu, ait encore, par sa simplicité et sa modestie, comme un voile divin. » p.102


Editions D.F.T. BP 28- 35370 Argentré du Plessis





















Par afs • Famille • Samedi 12/04/2014 • Version imprimable

Recherche


Archive : tous les articles

DOCTRINE SOCIALE DE L'ÉGLISE


PHILOSOPHIE


Toutes les rubriques